College Meeting November 2017

Un message du Collège des Précepteurs publics

Posted by Saccanama on Sun, 22 January, 2017 - 15:08
Saccanama's picture
Saccanama

Un message du Collège des Précepteurs publics

Chers frères et sœurs dans l’Ordre

Le 31 décembre 2016 Bhante a envoyé un message personnel à tous les membres de l’Ordre, par l’intermédiaire du Service d’information de l’Ordre. Je parle au nom de tous les Précepteurs publics en disant combien nous sommes heureux que Bhante se soit senti capable de faire cette déclaration et combien est bienvenue la nature de confession de son contenu. Je crois qu’elle contribuera à une plus grande intégration de certains des aspects les plus complexes et les plus problématiques de notre histoire.

Le message de Bhante est, en partie, une réponse à des discussions qui ont eu lieu récemment dans l’Ordre, portant en particulier sur son histoire sexuelle, et faisant suite à un court reportage inclus dans le programme Inside Out d’une télévision locale britannique diffusé le 26 septembre 2015. Du fait de sa très mauvaise santé à l’époque, Bhante n’a été informé qu’au début de décembre du programme et des discussions qui s’en sont suivies au sein de Triratna et au-delà. Cela faisait cependant déjà quelque temps qu’il réfléchissait à ces sujets, et en parlait avec ses compagnons et avec des proches amis du Collège.

Bien que le message de Bhante soit personnel, c’est en fait une déclaration publique, qui en conséquence est générale dans sa forme ; mais il est à espérer qu’il sera entendu dans l’esprit dans lequel il est communiqué et qu’il représentera, dans une certaine mesure au moins une reconnaissance de l’expérience de ceux qui se sentent contrariés ou blessés suite à des événements du passé. Il est clair que ce processus prendra peut-être du temps. En tant que membres du Collège, nous voulons offrir notre soutien à toute personne qui voudra nous contacter pour discuter plus avant de ces sujets. Nous sommes aussi prêts, bien sûr, à parler de nos propres actions individuelles passées en relation avec ces sujets – ou avec tout autre.

Comme beaucoup de membres de l’Ordre, nous avons été très préoccupés par ce que nous avons entendu, et par la souffrance évidente contenue dans certains récits, même s’il est toujours difficile de savoir précisément ce qui s’est passé dans des relations personnelles entre d’autres personnes, en particulier il y a si longtemps. C’est d’autant plus le cas parce que la plupart de nos discussions dans l’Ordre en Occident ont lieu en ligne, en particulier sur Facebook, où le simple flux d’informations et de commentaires – et de contradictions – peut rendre difficile le fait de savoir ce qui est exact. Le fait que la privauté de certaines confidences passées ne soit pas respectée et que ces confidences aient des chances de finir dans l’espace public complique encore les choses. Nous espérons cependant qu’au fil du temps, de plus en plus de personnes présentes à l’époque où Bhante était sexuellement actif raconteront leur histoire, et que de cela émergera progressivement une histoire plus complète. C’est pour cela que nous sommes heureux de la mise en place du forum Stories of the Past and Present dans les pages réservées à l’Ordre de The Buddhist Centre Online.

Au cours des ans nous avons tenté de comprendre les événements passés, d’en apprendre quelque chose et d’éviter de reproduire des erreurs, et d’assurer que les gens qui entrent en contact avec notre Ordre connaissent notre histoire. Nous reconnaissons depuis longtemps déjà que les précepteurs ne devraient pas avoir de relations sexuelles avec ceux qu’ils ont ordonnés, et qu’ils ne devraient pas non plus ordonner ceux avec qui ils ont eu de telles relations par le passé. Nous avons adopté ce principe il y a de nombreuses années avec le soutien total de Bhante et, afin d’éviter toute ambiguïté, nous l’avons récemment communiqué par écrit à tous les précepteurs. De plus, depuis 2013 nous avons soutenu d’une part le développement d’un modèle de directives éthiques pour les enseignants de Triratna du monde entier, directives qui affirment clairement qu’ils ne devraient pas avoir de relations sexuelles avec ceux dont ils sont le principal enseignant, et d’autre part le développement d’un modèle de directives concernant la protection des enfants et des « adultes vulnérables ».

Pour certains d’entre nous dans le Collège, considérer certains aspects du passé de Bhante a été difficile, comme cela a été difficile pour nombre de nos frères et sœurs dans l’Ordre, et pour d’autres personnes associées à notre communauté. Bhante est le fondateur de notre Ordre et de notre Mouvement et nous avons envers lui une appréciation et une gratitude immenses, pour son enseignement son inspiration – et nous devons pourtant, en même temps, reconnaître les effets de certaines de ses actions passées. Néanmoins, dans le Collège, nous restons clairs quant à la position clef de Bhante.

Notre responsabilité, en tant que Précepteurs publics, vient de Bhante en tant que fondateur de l’Ordre. Nous considérons l’Ordre selon les termes qu’il a définis, et pratiquons et enseignons le Dharma selon la présentation particulière qu’il en a fait ; nous continuerons à porter nos responsabilités en tant que Précepteurs publics pour garder les portes de l’Ordre, restant fidèles à la vision et à la compréhension qui viennent de Bhante.

Nous sommes à une période cruciale de l’histoire de l’Ordre bouddhiste Triratna, au moment où Bhante entre dans la dernière phase de sa vie. À ce moment, puissions-nous, et nos frères et sœurs dans l’Ordre, apprendre de nos erreurs, alors qu’une fois encore nous regardons le passé avec une perspective nouvelle. Puisse ceci nous mener à un partage d’une confiance nouvelle en notre Ordre et en notre Communauté, afin qu’ensemble nous continuions à être une force de bien dans le monde.

Signé par
Saddhaloka, président du Collège des Précepteurs publics, 12/01/2017, avec Amrutdeep, Paramabandhu et Ratnadharini, présidents-adjoints, de la part du Collège des Précepteurs publics de l’Ordre bouddhiste Triratna