Espace Sangha de Paris

60ème anniversaire de la Conversion du Dr. Ambedkar

Posted by Fred on Fri, 14 October, 2016 - 13:55
Fred's picture
Fred

Bonjour,

A Nagpur, le 14 Octobre 1956, il y a 60 ans, le Dr. Ambedkar, juste après s’être lui-même convertit au bouddhisme après une vie passée en tant qu‘ “intouchable” hindouiste, a convertit un demi million d’intouchables au bouddhisme. Depuis, ils sont quelques millions à s’être convertis.

A Paris, 60 ans plus tard, nous avons grignotés quelques spécialités indiennes à la sauce coco très piquante, bu du chaï, au son de la flûte indienne, avant de nous laisser emporter par les Refuges et Préceptes au rythme indien, et projeté un petit film, francisé, sur le Docteur Ambedkar : https://vimeo.com/187172861?utm_source=email&utm_medium=vimeo-cliptransc… . Si les sous-titres français n’apparaissent pas, cliquez sur CC ,en bas à droite de l’écran et sélectionnez dans le menu déroulant qui apparait : “Français”.

Vassika nous a présenté le Tome 9 des mémoires complètes de Bhante, qui parait, pas si curieusement que ça, en premier, à l’occasion du 60ème anniversaire de la conversion de Bhim (Dr. Bhimrao Ambedkar) au bouddhisme. Ce tome est donc les premier des 26 qui sont à paraitre dans les 5 prochaines années. Il s’intitule Dr. Ambedkar and the Revival of Buddhism - I (un second volume est à paraître).

Nous avons aussi parlé de India Dhamma Trust, le “Charity” qui a produit ce film et qui soutient le travail des membres de l’équipe d’ordination indienne. Quelle meilleure manière en effet de participer à l’émancipation des intouchables (et de tout autre être, d’ailleurs) que le développement de personnes capables d’enseigner le dharma ? Le travail de cette équipe est immense puisqu’ils doivent ces prochaines années ordonner 1500 personnes ayant déjà demander l’ordination, et enseigner à 9000 mitras !

Nous avons parlé aussi de nombres d’autres sujet que ne manque pas d’évoquer la vie extraordinaire du Dr. Ambedkar :

- la manière dont Ambedkar voit l’évolution de la société par rapport à l’évolution des femmes qui vivent au sein de cette société.

- les relations très proches qui lient Bhante et le Dr. Ambedkar (Bhim). Ils sont Gurubhandus.  En effet, Bhante, en préparant la conversion a conseillé au Dr. Ambedkar d’Aller en Refuge, et donc de se convertir au bouddhisme refuge en ayant comme précepteur, non pas lui-même, mais le plus ancien moine bouddhiste en activité en Inde, qui l’avait lui aussi ordonné. Ils sont donc “frères de maître”, Gurubhandus.

- les proportions incroyables que prend le développement du bouddhisme en Inde.

- …

- et de si nombreux autres que la soirée ne nous a pas laissé le temps d’aborder.

Peut-être, en regardant ce petit film viendront ils vous effleurer l’esprit et le coeur.

Jai Bhim (soit : “Victoire Bhim”, qui est le salut de tout indien bouddhiste à un autre indien bouddhiste - une sorte de “bonjour” universel entre eux. Quelle belle marque de gratitude !)

Et si vous voulez en savoir plus, connectez vous sur ces liens anglais :

celebrating dr. ambedkar

60 years ago, on the 14th of October in 1957, the great Indian social reformer Dr BR Ambedkar converted to Buddhism and changed the lives of so many others as well. 

Sangharakshita worked with Dr Ambedkar’s followers for many years. So to mark this very significant anniversary, The Buddhist Centre Online is proud to host a wealth of coverage and resources around Dr. Ambedkar’s life and the celebration happening now in India and all around the world. Below are some of the best highlights…

Log in or register to respond

Responses

aryanitawolffperon's picture

Merci Frédéric d’avoir préparé et animé cette belle soirée, d’avoir partagé avec nous ton émotion quand tu parles du Dr Ambedkar, de sa vision, de ses actions qui continuent aujourd’hui à changer la vie pour des millions de personnes.

Et pour vous donner un petit aperçu de la soirée (en plus du film sur le Dr Ambedkar) : de douceurs indiennes à grignoter, de la musique indienne, les “Refuges et Préceptes” à l’indienne, Vassika en costume indien, …..

Patricia